Profitez de Momentum Académie Gratuitement : Cliquez ici

Perce, c’est vert !

Perce … c’est vert !

La persévérance est le fait de demeurer ferme, constant dans une résolution. C’est une prise de position. Elle n’est pas simple et souvent douloureuse.  

Sur le chemin de nos vies, nous avons trois directions possibles :

  • la nôtre : on fait ce qui nous semble bon
  • celle de l’ennemi de nos âmes : que l’on prend par mégarde ou parfois de plein gré !
  • celle de Dieu : c’est un choix résolu

Dans ce dernier cas, on pense que la route va être belle et dégagée puisqu’on est dans les voies de Dieu. Et non ! Pas forcément ! Contrairement aux idées reçues, on peut subir une forte opposition alors qu’on est au centre de la volonté de Dieu. La bénédiction est palpable et, contre toute attente, on se retrouve devant un mur d’obstacles et on ne sait que faire. Prier pour qu’il tombe comme à Jéricho, faire demi-tour, changer de voie ? Les doutes et l’incompréhension se mêlent alors à nos sentiments.

Mais curieusement, certains murs ne sont pas pour notre perte, mais pour notre édification. Dans ces moments précis, Dieu nous demande d’utiliser cet outil indispensable :  la foi. La foi a la capacité de percer les murs les plus épais, les matières les plus solides. C’est alors que nous pourrons entrevoir la vaste prairie de l’autre côté, ce pays où coulent le lait et le miel. 

J’ai eu une expérience similaire il y a quelque temps. Auto-entrepreneur, j’étais en recherche d’emploi , j’avais laissé mon CV sur plusieurs sites. Un employeur potentiel me contacta et me proposa LA mission qu’il me fallait : les horaires qui me convenaient, le salaire demandé, tout était parfait ! Avec ma famille, nous louions Dieu pour tant de bontés. Mais, quinze jours après, le tableau commençait à se noircir. Les tâches qui m’avaient été attribuées étaient nouvelles pour moi et j’avais du mal à en intégrer le fonctionnement. L’entreprise commençait à me laisser entendre qu’elle mettrait peut-être fin à notre collaboration car cela devenait délicat pour l’avancement des projets. 

Comment une si grande bénédiction pouvait se transformer en cauchemar ?! J’en avais mal au ventre en me levant le matin. Je mangeais peu, je pensais boulot, je rêvais boulot ! Certains me conseillèrent de tout abandonner. Mais quelque chose en moi refusait de croire que la bénédiction de l’Éternel pouvait se terminer ainsi. Dieu a dit : 

« C’est la bénédiction de l’Éternel qui enrichit, et il ne la fait suivre d’aucun chagrin. »

Proverbes 10.22

Je décidai de m’accrocher à cette parole. Mon Dieu ne ment pas ! À partir de cet instant, la foi et la persévérance prirent le relais. Je me remémorai la façon incroyable dont j’avais obtenu ce contrat. Étant certaine que cela venait de Dieu, il m’était alors impossible de jeter l’éponge. 

Je décidai donc de faire une percée : je proposai de poursuivre la mission et de n’être payée que si l’entreprise était satisfaite. Là, j’ai, bien entendu, crié à Dieu pour Lui rappeler Sa promesse. Et à la grande surprise de la société qui m’avait engagée, je réussis. Je reçus des compliments et on me rapporta que ma détermination forçait le respect. Et l’on m’a depuis confié d’autres missions.Tout ceci pour illustrer le fait qu’il est parfois plus simple de tout laisser tomber. Mais la vie sur cette terre est faite de luttes et de challenges. 

Alors, si tu es persuadé(e) que ce que tu vis vient de Dieu, ose faire une percée dans ce mur de briques, les verts pâturages t’attendent de l’autre côté. !

Perce… c’est vert ! Persévère !

« Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s’approche de lui croie que Dieu existe et qu’il récompense ceux qui le cherchent. »

Hébreux 11.6

À propos de l’auteur

Guilene B.