POUR PARTICIPER AUX CÉLÉBRATIONS DE CE WEEK-END Cliquez ici

Hélène Biolley, une histoire de réveil !

Connaissez-vous Hélène Biolley ? Ce nom ne vous évoque peut-être rien et pourtant cette femme a été l’une des chevilles ouvrières du réveil du début du 20e siècle en France. J’aimerais vous partager ce qui m’a marquée dans son parcours et ses expériences.

Mais, avant tout, précisons ce qu’est un « réveil ». Ce terme fait partie du vocabulaire de base pour la pentecôtiste que je suis mais je comprends qu’il n’a pas cette signification particulière pour tous ! Voici ce que nous trouvons sur Wikipédia : « Le Réveil chrétien ou réveil spirituel est un mouvement social de renouvellement spirituel visant à « réveiller » une foi assoupie, installée et routinière. Ces mouvements jalonnent l’histoire protestante, (on pourrait sans doute prétendre que la Réforme fut un Réveil de l’Église catholique romaine) et ils furent plus fréquents et importants aux États-Unis à partir du 19e siècle. Ils préconisent une piété plus personnelle, existentielle et sentimentale, « réveillée » par rapport à une foi jugée affadie. »

J’ai une affection particulière pour ce genre de personnes simples, ordinaires, qui ne reculent pas devant des défis hors du commun pour marquer leur génération et même, sans le savoir bien souvent, les générations qui suivent. C’est certainement parce que je suis moi-même une personne simple et ordinaire. Mais c’est aussi parce que la Bible regorge de ces personnages banals, imparfaits, faibles qui ont accompli, par la volonté et la puissance de Dieu, des actes qui les dépassaient et qui ont eu un impact à la fois immédiat et à travers les siècles. Et c’est précisément ce genre de personnes que Dieu utilise pour manifester Son amour, Sa grâce, Sa bonté, Sa puissance, Sa générosité et j’en passe ! Extraordinaire, n’est-ce pas ?

Hélène Biolley était issue de la bourgeoisie italienne installée en Suisse. Élevée dans la foi chrétienne, elle ne s’est jamais départie de l’engagement fidèle et plein de résilience caractéristique du disciple de Christ. Elle a fait partie d’un groupe appelé les « Cœurs purs » qui mettait l’accent sur un examen de conscience approfondi : « Mes pensées sont-elles pures ? Ai-je traité mon voisin avec justice ? Ai-je honoré Dieu par mes actes ? ».

Suite à un enchaînement de circonstances qui l’ont éloignée de l’aisance matérielle dans laquelle elle avait vécu jusque-là, elle s’est installée au Havre à l’âge de 18 ans, engagée comme préceptrice par une famille chrétienne. C’est dans cette ville que Dieu l’a utilisée pour amener au salut un grand nombre de personnes, en particulier issues des bas-fonds (comme on les appelait). Elle avait à cœur, en particulier, de sortir de l’alcoolisme, très répandu dans le milieu ouvrier à l’époque, les êtres rejetés par la société.

Influencée par des hommes et des femmes remplis de foi et du Saint-Esprit, elle chemina elle-même en s’appuyant sur la Parole de Dieu, sur Ses promesses et vit s’accomplir beaucoup de vies sauvées et beaucoup de miracles.

Motivée par la lutte contre l’alcoolisme et le salut des âmes, Hélène Biolley ouvrit le Ruban Bleu, un hôtel-restaurant sans alcool proposant aussi des réunions où l’Évangile était annoncé.

La prière fervente faisait partie de sa vie et pendant 30 ans, elle réunit des dames autour d’un sujet récurrent : « Persévérer dans la prière pour que le réveil souffle sur la France ».

Dieu sait à quel point ces prières furent entendues ! De nombreux évangélistes et missionnaires de plusieurs pays vinrent rendre visite au Ruban Bleu en y apportant au passage des messages de guérison et de salut, et le mouvement de l’Esprit se développa jusqu’à devenir un véritable réveil qui allait toucher toute la France.

Je citerai ce passage de son témoignage qui révèle les fondations de sa vie, lorsqu’une amie l’invita à Londres, chez « des amis qui vivaient par la foi ». Elle nous raconte : 

« Sous l’influence de leur exemple et la force du Saint-Esprit je résolus de chercher premièrement le Royaume de Dieu et Sa justice et Lui abandonner tout le reste en regardant toujours les hirondelles. Dieu n’a-t-il pas dit « Regardez les oiseaux de l’air, ils ne sèment ni ne moissonnent et n’amassent rien dans des greniers et cependant votre Père céleste les nourrit. N’êtes-vous pas plus excellents qu’eux ? » (Matthieu 6:26)

J’étais seule un jour à Londres en méditation lorsque les versets suivants semblèrent sortir de la Bible et m’apparaître dans toute leur vérité : 

« Vos pères ont mangé la manne dans le désert et ils sont morts, et c’est ici le Pain qui est descendu du ciel afin qu’on en mange et qu’on ne meurt point » (Jean 6:49-50)

« En vérité, en vérité, je vous dis que celui qui garde ma Parole ne mourra jamais ! » (Jean 8:51)

« Je suis la Résurrection et la Vie, celui qui croit en moi vivra quand même il serait mort et celui qui vit et croit en moi ne mourra jamais… Crois-tu cela ? » ” (Jean 11:25-26)

– Oui Seigneur aide-moi à croire et à obéir jusqu’au bout !

Depuis lors il est entré dans ma vie un ressort qui ne s’est jamais détendu.

Revenue au Havre, je dis à mes chers amis que je ne pouvais plus être salariée, que je voulais vivre par la foi. Ils eurent la grandeur d’âme de me donner toute liberté et je commençais à faire des expériences merveilleuses des exaucements de Dieu Yahwe. Oui ! Il pourvoit en réalité comme Il pourvoit pour les oiseaux du ciel. »

Je retiens la détermination de cette femme qui choisit de prendre la Parole de Dieu au mot, se laissant toucher, comme l’est le cœur de Dieu le Père, par la misère humaine. C’est ainsi qu’elle fut l’instrument de la grâce et de la guérison que Dieu accorde en abondance … pour peu qu’on le Lui demande et qu’on s’attende à Lui.

Je veux appliquer dans ma vie cette conviction à la fois simple, mais tellement puissante et efficace, que Jésus veut mettre dans nos cœurs : notre Père céleste veut prendre soin de chacun des êtres qu’Il a créés. Qu’il Lui plaise de m’utiliser pour propager cet amour partout où j’irai !

Je vous invite à présent à cette réflexion :

Qu’est-ce que Dieu doit réveiller dans votre vie pour que d’elle émanent tout le sens et l’essence qu’elle porte, ce parfum déposé par le Créateur dans un vase fragile autant que précieux ? Êtes-vous prêt à réclamer ce réveil dans votre vie ? Et êtes-vous prêts à répondre à l’appel que ce réveil suscitera pour réveiller d’autres à leur tour ?

À propos de l’auteur

Myriam Oliviéro
Investie dans le domaine sanitaire et social depuis de nombreuses années, Myriam est leader du Pôle Social&Mission de l’Église Momentum. Son travail vise à apporter une aide concrète, localement et au-delà de nos frontières, aux personnes qui font face à de multiples défis dans leur quotidien. Passionnée d’écriture, elle participe à la mise en valeur du travail d’auteurs et écrit elle-même des articles visant à encourager la foi.