Profitez de Momentum Académie Gratuitement : Cliquez ici

Souffle sur moi Saint-Esprit

Combien de fois avons-nous chanté ces paroles, à l’église, lors de nos moments d’intimité avec Dieu ?

La vie est faite de challenges, de luttes, de combats … qui nous semblent parfois perdus d’avance. Il y a des temps où nous sommes secoués, ballotés, peut-être même brisés.
Nous sommes dans l’attente de la main de Dieu dans nos vies, de l’action puissante de l’Esprit Saint dans notre réalité.
Mais sommes-nous réellement prêts à recevoir la délivrance qui vient d’en Haut ?

« Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d’où il vient ni où il va… »

Jean 3.8

Le vent peut être un élément dérangeant. Quand il souffle fort, il décoiffe, il défait la belle table préparée sur la terrasse, il renverse les chaises … Et si vous le prenez de face, il envoie de la poussière dans les yeux. En automne, il déshabille les arbres et les débarrasse des feuilles mortes.


De la même façon, quand le Saint-Esprit souffle, Il désire balayer la poussière de nos vieilles habitudes, ôter les choses stériles dans nos vies et faire tomber nos murs. Tout comme l’arbre dénudé en hiver, Il souhaite que nous ne gardions que l’essentiel. Ainsi, des bourgeons plus beaux, plus forts, renaîtront. Les fruits n’en seront que plus exquis.


Mais souvent, malgré nos appels à l’aide, nous voulons que Dieu agisse à notre façon. Nous avons déjà mis en place certaines choses et il semblerait logique que Dieu s’adapte à notre organisation ! En plus, nous avons bien sûr un plan B, au cas où …
Lorsque Dieu vient à notre secours, Il le fait généralement d’une manière imprévisible. Il nous relève, Il attend que nous Lui fassions confiance. Sa lumière nous éclaire pas à pas. Il nous montre rarement le chemin dans sa globalité.


J’aime beaucoup les paroles du chant de louange d’Hillsong, « So will I ». Il exprime profondément quelle attitude nous devrions avoir devant notre Dieu.
Voici un tout petit extrait : « Si les vents suivent ta direction, je le suivrai » (tiré de l’anglais : « If the wind goes where You send it so will I »). Ce cantique prend en exemple la création ; elle suit les directives que Dieu lui donne, simplement, sans tergiverser.
Sommes-nous capables d’en faire autant ? Si nous réclamons le souffle du Saint-Esprit dans nos vies, alors, laissons-Le nous emmener où Il lui semble bon.


Rien n’est impossible à Dieu. Par amour, Il respecte les limites que nous Lui opposons. Changeons notre attitude et laissons le Saint-Esprit libre d’œuvrer en nous et autour de nous, dans notre quotidien.
Le Saint-Esprit veut venir dans nos limitations, nos compétences humaines, pour mettre en nous Ses capacités et raviver le lumignon qui fume.

« À celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut réaliser infiniment au-delà de ce que nous demandons ou même pensons, »

Ephésiens 3.20

Guilene B.

À propos de l’auteur

Guilene B.