POUR PARTICIPER AUX CÉLÉBRATIONS DE CE WEEK-END Cliquez ici

Show must go on !*

« Les disciples de Jean-Baptiste vinrent prendre son corps pour l’enterrer, puis ils allèrent informer Jésus de ce qui s’était passé. Quand Jésus entendit la nouvelle, il quitta la contrée en barque et se retira, à l’écart, dans un endroit désert. Mais les foules l’apprirent ; elles sortirent de leurs bourgades et le suivirent à pied. Aussi, quand Jésus descendit de la barque, il vit une foule nombreuse. Alors il fut pris de pitié pour elle et guérit les malades. »

Matthieu 14. 12-14

Le moment est tragique. Jean-Baptiste vient d’être exécuté. Jésus et les disciples sont profondément attristés par cette nouvelle. Certains d’entre eux sont peut-être même ébranlés.


« Quand Jésus entendit la nouvelle, il quitta la contrée en barque et se retira, à l’écart, dans un endroit désert. »

v. 13


Nous voyons là Jésus dans toute son humanité. Comme nous, dans une telle épreuve, il a besoin de prendre le temps de la restauration.


« Mais les foules l’apprirent ; elles sortirent de leurs bourgades et le suivirent à pied. Aussi, quand Jésus descendit de la barque, il vit une foule nombreuse. »

v. 13-14

Jésus aurait aimé prendre un temps plus long de recul pour se reposer et se remettre de la tragédie qui vient de se jouer il y a quelques heures à peine.
Mais au lieu de penser à son bien-être, il met de côté sa tristesse pour regarder autour de lui : des hommes et des femmes sont là, dans l’attente d’une parole, d’un signe, d’une révélation de sa part.
Malgré son chagrin, Jésus sait que dans l’immédiat, il y a plus important que sa peine.


The Show must go on !*
Bien entendu, je ne parle pas ici de spectacle festif, mais de ton témoignage, ta mission, ton combat… que tu te dois de poursuivre en dépit des circonstances. Cela est possible si tu regardes à plus grand que toi. Car ta mission ne te concerne pas toi seul. Elle impacte ta famille, ton environnement, ta sphère de connaissances, ton quartier, ta ville… voire ta nation.
Que ce soit à une échelle micro ou macro, ton ministère est important pour Dieu. Dieu mise sur toi et a des projets incroyables pour ta vie et celle de ceux qui t’entourent.

Le passé est une page tournée, on n’y peut rien changer, mais l’instant présent est bien réel. Il existe, plein de vie et d’attentes. Il attend que les fils de Dieu distillent leur saveur autour d’eux. Le temps s’appuie sur ce que tu fais maintenant afin de pouvoir entamer une variation qui changera ton demain et celui de plusieurs.

Je ne sous-entends pas qu’il faille taire ses émotions et négliger des temps de restauration personnelle, essentiels à un équilibre spirituel, physique et psychique. Il est important de prendre soin de soi.
Je désire juste attirer votre attention sur le discernement des moments, des temps spécifiques dans votre journée où vous avez un rôle à jouer. Il y a une saison, un temps pour chaque chose.


« Il y a un temps pour tout et un moment pour toute chose sous le soleil… Il y a aussi un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser. » Ecclésiaste 3. 1-4

Ecclésiaste 3. 4

Soyons réceptifs à ce qui se passe au-dehors, ainsi, nous saurons comment mieux gérer ce qui se passe au-dedans.

*Le spectacle doit continuer

À propos de l’auteur

Guilene B.