POUR PARTICIPER AUX CÉLÉBRATIONS DE CE WEEK-END Cliquez ici

PRENDRE SOIN DE SOI

CONFINEMENT. Le monde est sur pause. Du coup, nos distractions, elles aussi, sont sur pause. L’injonction du « prendre soin de soi » prend un sens différent en ces temps particuliers que nous vivons… Nous en reconnaissons tous la nécessité – et nous partageons, voire imposons facilement cette prescription autour de nous – mais nous oublions souvent de l’appliquer à nous-mêmes … 

Par le passé, l’image que j’avais de quelqu’un qui sait prendre soin de lui-même, c’était une personne bien habillée, bien apprêtée. Prendre soin de soi, pour moi, c’était avant tout s’occuper de son apparence extérieure. POINT. Un peu superficielle comme réflexion, je le reconnais ! 

Et pourtant, c’est en partie vrai. Une personne qui va bien se reconnaît  par son aspect extérieur, et aussi par son sourire, son attitude, ses réactions … L’inverse ne se vérifie pas toujours . Une personne qui va mal, cela ne se remarque pas forcément. Être impeccable n’est pas une preuve de sérénité ou de bien-être … Car on peut être parfois emprisonné derrière  un sourire  figé ou une attitude de circonstance, n’est-ce pas ? 

Alors, continuons. Et intéressons-nous à ce qui se passe à l’intérieur. 

“… commence donc par purifier l’intérieur de la coupe, et de l’assiette, alors l’extérieur lui-même sera pur”

Matthieu 23 : 26

Prendre conscience que prendre soin de soi est important, c’est commencer à le faire. Ensuite, il faut avoir envie, d’apprendre à se connaître et à s’écouter.

Nos émotions sont de bons indicateurs sur ce qui nous convient ou non ; ce qui nous plaît, ou ce qui nous agace ; ce que nous aimons, et ce qui nous repousse ; ce qui nous sert ou ce qui nous dessert … Nous apprenons, en nous écoutant nous-mêmes, à nous connaître, et donc à nous aider nous-mêmes à aller mieux et à nous  faire du bien. 

Il faut aussi trouver du temps pour cela … Pas facile de prendre du temps pour soi, sans se sentir égoïste. Surtout quand la vie va à une telle allure, avec toutes les activités qui s’enchaînent ! Mais avec ce confinement, nous disposons maintenant de ce temps qui nous manquait.

Alors mettons-le à profit. Pour nous écouter, pour nous soigner, pour nous faire plaisir … pour nous aimer. D’ailleurs, n’y a-t-il pas un lien entre aimer les autres et s’aimer soi-même ? Prendre soin de nous-mêmes, cela ne nous amènera-t-il pas à prendre soin des autres ? Aimer l’autre passe par s’aimer soi-même…

Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.”

Galates 5 : 14

C’est tout ce que je nous souhaite durant cette période de “mise à part”. Que chacun soit mis face à lui-même et que nous sortions de cette “épreuve” plus forts et plus épanouis que lorsque nous l’avons commencée. 

À propos de l’auteur

Claire Castellon