N’abandonne pas, Dieu te prépare !

La vie entière est faite de saisons.
Si on parle météo, pour moi la plus belle reste l’été. Ou bien un doux mélange entre l’été et le printemps : le soleil est au rendez-vous sans qu’on atteigne les 40 degrés. L’hiver, c’est autre chose. Il pleut sans qu’on soit toujours au courant (coucou les Bordelais), et on peut dire au revoir à notre coiffure en quelques secondes. En automne, on doit répondre à cette question : « Est-ce qu’on prévoit la veste ? » Vous savez, celle qui nous encombre et qu’on n’utilise pas quand on la prend ; mais qui nous manque fortement quand le temps décide de changer..
En vérité, dans chaque saison se trouve une part de beauté. En automne on voit de beaux camaïeux de rouges, d’orangés. On se dit que la nature se repose, et puis… c’est mon anniversaire ! L’hiver, il y a Noël, de belles lumières, des repas en famille, des cadeaux.

Mais au fait… pourquoi parlons-nous météo ? Parce qu’on peut tout à fait faire un parallèle entre la grande aventure qu’est la vie humaine et celle-ci. Différentes saisons, différents ressentis, et de la beauté tout au long du chemin. C’est une histoire de perspective.

Aujourd’hui, j’aimerais m’attarder sur une saison particulière, celle où Dieu nous prépare loin des regards à ce qu’Il a prévu pour nous.

Préparé dans le secret

Une réalité merveilleuse de notre vie avec Dieu est qu’Il Se plaît à partager avec nous chaque instant de notre quotidien. Il est à nos côtés dans les petites ou les grandes choses. Il est Emmanuel : Dieu avec nous. Un Dieu venu marcher parmi les hommes, pour porter entièrement la beauté et la douleur qu’est celle d’être un Homme. Lui-même nous dit qu’Il est « avec nous jusqu’à la fin du monde ». Croyez-moi, il faut le prendre au mot !

Souvent (toujours ?), Dieu prépare les cœurs et les appels dans l’ombre. Ne soyez pas découragés lorsque les hommes ne reconnaissent pas, ne savent ni ne discernent ce qu’Il a placé en vous, ou ce que vous faites. Là n’est pas l’essentiel. Car Dieu vous voit et sonde votre cœur. Saül ne voyait pas David, fervent combattant, servant le troupeau de son père. Pharaon, de son palais, ne connaissait pas Joseph. Les amis de Jésus, lorsqu’ils étaient adolescents à Nazareth, n’avaient sûrement pas la pleine révélation qu’ils riaient, grandissaient avec le Sauveur. Pourtant, Dieu voyait, Dieu préparait.

Dans le lieu secret, là où personne ne voit, et personne n’entend, Il est Celui qui recceuille les prières. C’est là que tout s’affermit.

« Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et Ton Père, qui voit dans le lieu secret, te le rendra ».

Matthieu 6:6

Préparé pour la Victoire

Si vous vous préparez, c’est bel et bien pour un jour … être prêts. N’est-ce pas ?
David en est un bel exemple dans la Bible. Pour cela il faut se rappeler d’une histoire racontée en 1 Samuel, que personne (personne) ne connaît. Celle d’un jeune homme de 17 ans, berger et musicien, et d’un guerrier de 3 mètres plutôt malpoli. David face à Goliath. Goliath face à David. Les paris sont vite établis. Goliath est si impressionnant, si confiant. Qui pourrait le vaincre ? David ne paraît pas être le meilleur choix, la foule ne voit pas en lui un grand guerrier. Pourtant Dieu l’a vu exercer ses mains au combat pour protéger les brebis de son père. Il connaît son cœur, et Il sait qu’il est prêt.

J’aime imaginer les détails de ce qui nous est raconté dans chaque histoire. Et je suis émerveillée devant la qualité du cœur de David, à seulement 17 ans. Sa foi, son courage. Même les attaques de son propre frère, l’accusant à tort d’orgueil, ne l’ont pas arrêté. David savait qui il était et connaissait son identité. Dieu l’avait si bien préparé qu’affronter Goliath n’était pas un si grand défi. Il savait manier sa fronde, il savait quand courir, il savait quand lancer. Il savait pourquoi il le faisait. Il savait aussi que Dieu marchait avec lui. Car depuis longtemps il Le servait à l’abri des regards, dans le lieu secret. Il était prêt.

« Aujourd’hui l’Eternel te livrera entre mes mains (…). Toute la terre saura qu’Israël a un Dieu. Et toute cette multitude saura que ce n’est ni par l’épée ni par la lance que l’Eternel sauve. Car la victoire appartient à l’Eternel. »

David à Goliath, 1 Samuel 17 : 46-47

Préparé pour Le rencontrer

On peut voir également la vie comme la plus belle des préparations : celle, un jour, de Le rencontrer Lui.
Comme nous prenons soin de nous préparer pour un rendez-vous avec celui/celle que nous aimons, à combien plus forte raison devons-nous nous préparer à la rencontre de Celui qui nous a sauvés, qui nous a aimés le premier. Il s’agit de construire jour après jour une relation avec Jésus, de marcher dans les fruits de l’Esprit : l’amour, la patience, la douceur, la maîtrise de soi … Se faire l’écho de Son amour en tendant notre main vers celui qui est dans le besoin.
Comme un athlète se prépare diligemment à sa course, préparons-nous et combattons le bon combat, pour répandre l’espoir, la lumière, et entendre un jour ces mots de la part notre Seigneur : ” bon et fidèle serviteur ”.

« Oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. » Philippiens 3:13

« J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. » 2 Timothée 4:7

Ainsi, sachons vivre pleinement les saisons de préparation, avec l’assurance que Dieu nous voit, et nous garde dans Son amour à chaque instant. Oui, Il prépare dans chacune de nos vies une œuvre qui réjouira les cœurs et Le glorifiera.

À propos de l’auteur

Océane Maribelle