POUR PARTICIPER AUX CÉLÉBRATIONS DE CE WEEK-END Cliquez ici

Joie

J’ai entendu le mot « joie »

Mais qu’est-ce donc, la joie ? 

Une émotion, un sentiment, une sonorité étrange ?

Je l’ai cherchée dans le regard de la mère délaissée.

Je l’ai vue mourir dans les yeux de la femme apeurée.

J’ai l’ai sentie s’échapper dans les sursauts de l’homme désemparé.

Je l’ai vue s’évanouir dans le sourire figé de l’enfant esseulé.

Aujourd’hui, qui peut dire que tout ira bien ?

Qui peut laisser libre cours à ses projets ?

Qui peut rassurer l’enfant qui s’endort et lui dire que le monde est beau ?

On lui dit de garder ses distances, que le danger est invisible, mais ô combien présent.

Qu’il ne peut se fier à personne, car tous sont potentiellement dangereux.

La joie, l’espoir, alors que la planète suffoque,

Que les monts tremblent,

Que les mers mugissent,

Que les saisons se disputent les semaines et les mois.

Alors que les hommes se précipitent vers un gouffre creusé de leurs propres mains

Le monde s’effrite et se disloque.

Qui se lèvera pour leur dire « c’est assez ! »

Qui osera dévoiler leur folie ?

Qui leur dira : « il est temps ! »

Il est temps de revenir au Père.

Il est temps de reconnaître notre impuissance à nous sauver nous-mêmes.

Il est temps de déposer les armes aux pieds du Créateur.

Il est temps de Le laisser panser nos cœurs et guérir notre terre.

La joie…

L’espoir de ce Dieu qui se lève et donne tout pour une humanité perdue.

L’espoir d’un Dieu au cœur de Père qui se livre pour ses enfants.

L’espoir d’un Dieu Tout-puissant qui rêve de te chérir.

Alors, oui, si tu lèves les yeux et que tu inclines ton cœur

Il te montrera que la joie, la paix et la douceur peuvent être ton partage jour après jour.

Qu’avec Lui, demain peut être plein de surprises.

Qu’il est là, qu’il prend soin et que jamais il ne te laissera.

La joie, je l’ai (re)trouvée, nouvelle et pleine de promesses, à la Croix, aux pieds de mon Jésus. 

À propos de l’auteur

Guilene B.